Groupe de travail sur la fraude financière et le vol d'identité

Les délits de fraude financière et d'usurpation d'identité sont définis dans RCW 43.330.300 comme la fraude par chèque, l'émission illégale chronique de chèques bancaires, le détournement de fonds, la fraude par carte de crédit/débit, le vol d'identité, la falsification, les instruments contrefaits, tels que les chèques ou les documents, les réseaux de chèques contrefaits organisés et les réseaux de vol d'identité organisés.

L'impact de la fraude financière et du vol d'identité a continué de s'intensifier à l'échelle nationale. Selon le rapport 2014 sur la fraude d'identité de Javelin Strategy & Research, en 2013, 13.1 millions de consommateurs ont subi une fraude d'identité, le deuxième niveau le plus élevé jamais enregistré. De plus, la fraude par carte existante est devenue de plus en plus populaire auprès des criminels, contribuant au nombre presque record de victimes de fraude d'identité.

Les groupes de travail sur la fraude financière et le vol d'identité sont les premiers du genre dans l'État de Washington. Il existe actuellement deux groupes de travail : le groupe de travail FFIT du Grand Puget Sound et le groupe de travail FFIT du comté de Spokane. Chaque groupe de travail enquête sur les cas de fraude financière et d'usurpation d'identité, en mettant l'accent sur les cas régionaux et multi-juridictionnels plus importants et plus complexes, y compris plusieurs suspects.

Les membres du groupe de travail comprennent des représentants des forces de l'ordre fédérales, étatiques, de comté et locales et des enquêteurs du secteur financier dédiés à la lutte contre les impacts de la fraude financière sur le secteur privé. Chaque groupe de travail se réunit régulièrement pour partager des informations sur les principaux suspects, les tendances criminelles, l'état des enquêtes et d'autres données importantes. En conséquence, plusieurs cas importants de FFIT font l'objet d'enquêtes et de poursuites.