Le Groupe de travail de l'État de Washington contre la traite des personnes a été de nouveau autorisé en 2015 par Sénat le projet de loi 5884 (PDF). La législation fondatrice peut être consultée à l'adresse RCW 7.68.350.

L'adhésion comprend:

  • Quatre législateurs, un de chaque caucus à la Chambre et au Sénat
  • Huit agences d'État
  • Un survivant de la traite des êtres humains
  • Des représentants de 25 organisations, y compris des programmes au service des victimes de la traite.

Le groupe de travail est présidé par Richard Torrance, le directeur général du Bureau de la défense des victimes de la criminalité. 

Le groupe de travail doit déterminer ses domaines d'intervention et doit faire ce qui suit:

  • Mesurer et évaluer les besoins en ressources des victimes et survivants de la traite des êtres humains et les progrès de l'État dans les activités de prévention de la traite, ainsi que ce qui est fait dans d'autres États et au niveau national pour lutter contre la traite des êtres humains;
  • Identifier les programmes fédéraux, étatiques et locaux disponibles qui fournissent des services aux victimes et aux survivants de la traite qui incluent, mais sans s'y limiter, les soins de santé, les services à la personne, le logement, l'éducation, l'assistance juridique, la formation ou la préparation professionnelle, les services d'interprétation, L'anglais comme langue seconde et l'indemnisation de la victime;
  • Faire des recommandations sur les méthodes permettant de fournir un système coordonné de soutien et d'assistance aux personnes victimes de la traite; et
  • Examiner la réponse statutaire à la traite des êtres humains, analyser l'impact et l'efficacité des stratégies contenues dans les lois actuelles de l'État et faire des recommandations sur la législation pour faire avancer les efforts de l'État contre la traite.

Le groupe de travail se réunit deux à trois fois par an. L'ordre du jour et les autres documents des réunions seront affichés dès qu'ils seront disponibles:

Documents de la réunion du groupe de travail.

WashACT - le comité consultatif de Washington sur la traite - est un groupe de travail multidisciplinaire convoqué en 2006 par le bureau du procureur des États-Unis pour le district ouest de Washington.

La mission de WashACT est de s'assurer que les victimes de la traite reçoivent toutes les ressources dont elles disposent; et que les trafiquants d'êtres humains soient identifiés, enquêtés et poursuivis dans la plus grande mesure de la loi. WashACT est coprésidé par le bureau du procureur adjoint des États-Unis, le Vice High-Risk Victims Unit du département de police de Seattle et le Washington Anti-Trafficking Response Network. Les membres se réunissent tous les trimestres pour partager des informations sur la traite et des ressources avec les victimes de la traite; identifier et remédier aux lacunes des services aux victimes; et coordonner les enquêtes et les poursuites dans les affaires de traite. Les réunions sont sur invitation uniquement.

WashACT organise des sessions d'information trimestrielles pour informer la communauté sur les efforts de lutte contre la traite dans l'ouest de Washington et sur la manière dont les fournisseurs de services, les forces de l'ordre, les praticiens et les groupes de mobilisation collaborent pour améliorer la réponse à la traite des êtres humains. Les séances d'information WashACT sont gratuites et ouvertes au public.

Pour plus d'informations, ou pour demander une invitation, envoyez un e-mail warntrafficking@yahoo.com.

Créé par l'Assemblée législative en 2013 par Sénat le projet de loi 5308, le Comité national de coordination des enfants exploités sexuellement à des fins commerciales (CSEC) est autorisé à RCW 7.68.801. Le Comité de coordination de l’État du CSTC est convoqué par le Bureau du procureur général.

Le Comité de coordination de l'ESEC à l'échelle de l'État aborde la question des protections croissantes pour les jeunes exploités en examinant les pratiques locales et régionales et les données d'incidence, et en formulant des recommandations sur les lois et pratiques à l'échelle de l'État. Les membres du comité comprennent des représentants du bureau du procureur général, de la législature, des agences nationales et locales, des entités de justice pénale et des organisations de défense des droits.

Les membres du public sont les bienvenus aux réunions pour observer les travaux du comité. Pour plus d'informations, consultez le site internet du comité, ou contactez :

Kyle Bois
Sous-procureur général
KyleW@atg.wa.gov
206-442-4488

Fleur étoilée bleue