Le ministère du Commerce lance un nouveau Bureau de la sécurité des armes à feu et de la prévention de la violence

  • 25 mars 2021

Le bureau se concentrera sur la violence armée communautaire ayant un impact disproportionné sur les communautés de couleur

Shalisa Hayes est une mère avec une mission.

En août 2011, elle a éprouvé la douleur la plus profonde qu'une mère pouvait ressentir - la perte de son jeune fils qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Billy Ray Shirley III avait 17 ans. Il a été tué par balle en quittant une fête à Tacoma, WA.

Pour Hayes, ce n'était pas son premier contact avec la violence armée. Elle avait perdu son père à la suite d'un homicide lorsqu'elle était petite. Le chagrin d'une telle perte peut être paralysant, mais Hayes a passé la dernière décennie en mouvement. Hayes a mené la charge pour un nouveau centre communautaire dans le quartier est de Tacoma et est devenu une voix de premier plan pour mettre fin à la violence armée dans les communautés souvent négligées par les médias et les décideurs.

«Pendant de trop nombreuses années, les communautés de couleur ont vu une réaction terne à la violence armée, par opposition à une réaction enracinée dans la prévention», a déclaré Hayes. «En tant que personne qui a été directement touchée par la violence armée à plusieurs reprises et qui a travaillé pour contribuer à la réduire, nous devons fournir à nos communautés les ressources nécessaires pour aider à changer une tendance dangereuse et mortelle en cours.»

Le nouvellement créé Bureau de la sécurité des armes à feu et de la prévention de la violence au Département du commerce mènera un effort à l'échelle de l'État pour coordonner les stratégies d'intervention et de prévention fondées sur des preuves pour lutter contre la violence armée par arme à feu dans la communauté. Le travail du bureau sera dirigé vers les populations les plus à risque d'auteurs et de victimes dans les communautés les plus à risque. Le bureau est parmi une poignée dans la nation et a été formé sous législation parrainée par le sénateur Manka Dhingra en 2020. Il dispose actuellement d'un budget de fonctionnement annuel de 421,000 XNUMX $.

Lire l' histoire sur le site de Commerce's Medium.

Partager Envoyer